Comment entraîner un chiot à marcher en laisse ?

Tous les chiens aiment se promener autour du pâté de maison. Cela leur donne l’exercice dont ils ont besoin, le temps de renifler et d’explorer un tout nouveau monde de choses.

Malheureusement, l’enthousiasme de sortir de l’arrière-cour peut rendre même le plus mignon des chiots un peu fou. Les promenades peuvent vite devenir une corvée quand votre chien tire constamment sur sa laisse et cours devant vous. N’abandonnez pas !

Avec un bon entrainement, la promenade quotidienne de votre chien sera agréable pour tous les deux. 

Comment entraîner un chiot à marcher en laisse

Comment entraîner votre chien à marcher en laisse ? [Étape par étape]

Étape # 1

La première étape pour avoir un chien prêt à être promené est de l’habituer à son collier ou à sa laisse. Laissez-lui le porter par moment dans la maison et dans la cours afin qu’il s’habitue au nouveau poids. 

Si votre chien s’échappe régulièrement de son collier, achetez un harnais qui vous donnera la sérénité et la sécurité en plus dont vous avez tous les deux besoin. 

Essayez de jouer avec votre chien et donnez-lui beaucoup de friandises lorsqu’il porte le collier pour lui montrer que c’est un moment de plaisir. Il l’associera alors à de bonnes choses et appréciera d’être attaché.

Étape # 2

Une fois que votre chiot est à l’aise, essayez d’ajouter la laisse. Répétez le même processus jusqu’à ce qu’il soit habitué à la sensation d’être tiré en arrière et donnez-lui beaucoup d’amour et d’attention pendant qu’il fait la transition.

L’American Kennel Club recommande d’enseigner à votre chien un signal comme prochaine étape après l’entrainement à la laisse. Un signal est utilisé pour avoir l’attention instantanée de votre chien, vous permettant de lui signaler de s’arrêter si une situation pouvant être dangereuse venait à se produire.

Beaucoup de gens recommandent les clickers et les friandises puisque le clicker est compact et facilement utilisable en public. D’autres donnent des ordres spécifiques tel que « hey » ou font un claquement de langue. Peu importe le son que vous choisissez, la méthode est la même. Faites simplement le son jusqu’à ce que votre chien vous regarde. Donnez-lui une friandise et récompensez le avec affection. Continuez de faire cela jusqu’à ce qu’il vous regarde constamment lorsque vous faites le son du signal que vous avez choisi.

Étape # 3

Après avoir créé un signal, apprenez à votre chien à venir vers vous. C’est une mesure de sécurité extrêmement importante puisqu’il vous permet de le rappeler si sa laisse se cassait en public ou s’il son collier glissait.

Pour l’entrainer, attachez le à son collier et à sa laisse. Reculez de quelques pas et ensuite appelez-le, quand il vient vers vous, donnez-lui une friandise et soyez affectueux. Répétez cela jusqu’à ce qu’à chaque fois que vous l’appelez lorsqu’il porte sa laisse, il vient vers vous.

Les chiots ont de courte périodes d’attention alors ne soyez pas découragé si votre chien prend du temps à assimiler cet ordre. Essayez de l’entrainer quand il est intéressé et non lorsqu’il est fatigué ou distrait afin de rendre les choses plus faciles.

Promenez votre chien à l’intérieur. Ce n’est pas seulement un bon exercice mais cela lui permettra également d’être préparé pour sa première aventure en extérieur en laisse.

Essayez de garder la même allure à chaque fois et ne courez pas a moins que vous prévoyez de le faire courir régulièrement avec sa laisse, cela lui ferait comprendre qu’il peut vous tirer ou qu’il peut se précipiter en avant. Bougez doucement jusqu’à ce qu’il ait développé un modèle, puis préparez le a trottiner avec vous. Lorsque vous sentez qu’il est prêt, emmenez le dehors pour sa première promenade.

Étape # 4

Lorsque vous sortez votre chiot pour la première fois, faites une courte promenade. Juste en bas de la rue ou autour du quartier. Les nouvelles senteurs, vues et nouveaux sons seront excitants et pourrait le faire tirer sur sa laisse.

Soyez patient mais ferme, régnez et faites en sorte qu’il sache que son comportement n’est pas correct.

Ne heurtez pas votre chien et ne lui criez pas dessus, cela ne servirait qu’à l’effrayer. A la place, essayez de vous focaliser sur l’encouragement de son bon comportement avec des friandises et utilisez votre signal lorsqu’il commence à dépasser les limites. Ce dernier attirera son attention, votre chien s’arrêtera et se focalisera seulement sur vous. 

Parfois les chiots ont besoin d’un peu plus d’entrainement s’ils ont du mal avec certains aspects de la promenade. Par exemple, s’il tire sur la laisse, arrêtez-vous. Tenez-vous immobile et ne bougez plus. Votre chiot regardera derrière lui et se demandera pourquoi il ne peut plus avancer. Ne le trainez pas, cela pourrait blesser ou traumatiser votre chien. Si le problème persiste, essayez de vous procurer un harnais qui s’attache à l’avant.

Ceux-ci sont conçus pour les chiens qui tirent sur leur laisse et corrigent ce problème au fil du temps. Si vous avez un chien de berger, il courra sans doutes après les choses en mouvement, que ce soit un vélo, une voiture ou une personne traversant la rue. 

Soyez proactif, si vous savez que quelque chose pourrait provoquer un mouvement de votre chien, soyez prêt et raccourcissez la quantité de laisse qu’il est capable de tirer.

Rechercher l’aide d’un professionnel

Renverser accidentellement ou égratigner quelqu’un est la dernière chose que vous voudriez pour votre chien. S’il essaye de mordre des passants, cessez les promenades.

Allez voir un dresseur pour essayer de comprendre les raisons sous-jacentes et régler le problème. 

Les morsures de chiens sont sérieuses, elles peuvent vous conduire en justice et votre chien peut également vous être retiré. 

 Il faut toujours errer du côté de la prudence lorsque l’on a un chien qui tire en avant et toujours faire attention aux signes d’agression.

Si votre chien est bruyant en promenade, ne vous tracassez pas. Il pourrait y avoir des choses bien plus grave que ça à s’occuper. La plus part du temps, il a simplement besoin de plus d’exercice. Les aboiements excessifs signifient qu’il a besoin de plus de stimulation physique et mentale et qu’il est peut-être temps de rallonger la promenade ou d’aller au parc pour chiens plus souvent. 

Donnez des friandises juste avant que quelque chose ne déclenche les aboiement pour l’encourager à être silencieux.

Au fil du temps, réduisez les friandises quel que soit la méthode d’entrainement.

Une fois que votre chien n’a plus besoin de friandises pour le maintenir en place, félicitations !!

Votre chiot est parfaitement entrainé et prêt !

Alain

Alain

Propriétaire de GoodwithDogs.com

Mon amour pour ces animaux merveilleux est ce qui m'a inspiré à créer www.GoodwithDogs.com

J'espère que les articles d'information vous permettront de mieux comprendre les races de petits chiens et leurs besoins.